Étiqueté : Usages

Piracy - Jesus dit it 1

Florilège de liens #10

Je reprends ma série de Florilège de liens. Sinon, pour ceux que ça intéresse, je twitte beaucoup d’autres liens : http://twitter.com/marind et j’en conserve encore plus publiquement : http://www.diigo.com/user/marind (mais attention à l’overdose!). Notez...

Ce que sait la main 8

Ce que sait la main

Intéressé par l’interview de Richard Sennett par Sylvain Bourmeau dans La Suite dans les idées, j’ai lu le dernier ouvrage publié par ce philosophe : Ce que sait la main. J’en livre ici ma...

Cyberdiscrimination 4

Cyberdiscrimination

La mondialisation, même numérique, n’est pas pour tout de suite. J’en ai fait l’expérience en tentant d’acheter un livre électronique sur la boutique Kindle d’Amazon. Comme je ne dispose pas de Kindle – et pour cause, il ne me servirait à rien en France -, j’ai cherché à utiliser l’application Kindle pour iPhone qui permet de lire les fameux fichiers sur son téléphone multi-fonctions. Premier obstacle : il est impossible de trouver le programme dans l’"App Store" d’Apple pour qui utilise un (…)

Comment veilles-tu ? 19

Comment veilles-tu ?

La masse d’information que nous devons traiter chaque jour est toujours plus importante. Face au risque d’infobésité, nous sommes tous contraints de mettre en place des stratégies de traitement de l’information au moyen d’outils plus ou moins perfectionnés. La définition de telles stratégies repose sur la définition d’un équilibre entre deux principes opposés mais non contradictoires :

la recherche de sources d’informations toujours plus nombreuses et diversifiées, afin de ne pas manquer les innovations (…)

Le comble de l’amateurisme 2

Le comble de l’amateurisme

Dans la nouvelle querelle des Anciens et des Modernes qui se poursuit aujourd’hui sur internet, les Anciens dénoncent le Culte de l’amateur (Andrew Keen) et « notre décadence » [61]. Les modernes essaient de changer de lunettes pour découvrir et comprendre le monde contemporain qui s’invente chaque jour. Ils tentent de comprendre, parfois de deviner, souvent d’explorer, ce qui change avec le numérique et avec le web. Ils ne se précipitent pas sur les nombreux exemples de médiocrité qui s’étalent sur (…)

Le comble de l’amateurisme 2

Le comble de l’amateurisme

Dans la nouvelle querelle des Anciens et des Modernes qui se poursuit aujourd’hui sur internet, les Anciens dénoncent le Culte de l’amateur (Andrew Keen) et « notre décadence » [61]. Les modernes essaient de changer de lunettes pour découvrir et comprendre le monde contemporain qui s’invente chaque jour. Ils tentent de comprendre, parfois de deviner, souvent d’explorer, ce qui change avec le numérique et avec le web. Ils ne se précipitent pas sur les nombreux exemples de médiocrité qui s’étalent sur (…)

Les rencontres de l’Orme (1) 0

Les rencontres de l’Orme (1)

J’ai profité d’une visite aux amis marseillais pour assister à une des deux journées des rencontres de l’Orme qui se déroulent à la Friche de la Belle de Mai. Les Rencontres de l’Orme, c’est un événement annuel qui rassemblent tous les acteurs français des technologies de l’information et de la communication pour l’éducation. Aujourd’hui, deux conférences m’intéressent particulièrement. La première traite de la question de la gouvernance pour le numérique à l’école. Autrement dit : comment les différents (…)

Notre génération 8

Notre génération

L’autre jour, reportage de France Inter sur le département de Landes, où tous les collégiens sont équipés, via leur établissement d’un ordinateur portable. Ce qui frappe, c’est d’une part le naturel avec lequel les adolescents ont adopté le diptique de la communication moderne : Internet et téléphone portable, et d’autre part le caractère particulièrement intensif de leurs pratiques. Ce n’est pas seulement vrai de cette génération là, mais aussi de celle qui lui précède immédiatement : la génération Y qui (…)

Notre génération 8

Notre génération

L’autre jour, reportage de France Inter sur le département de Landes, où tous les collégiens sont équipés, via leur établissement d’un ordinateur portable. Ce qui frappe, c’est d’une part le naturel avec lequel les adolescents ont adopté le diptique de la communication moderne : Internet et téléphone portable, et d’autre part le caractère particulièrement intensif de leurs pratiques. Ce n’est pas seulement vrai de cette génération là, mais aussi de celle qui lui précède immédiatement : la génération Y qui (…)

Amnésie 2.0 7

Amnésie 2.0

Depuis quelque temps, on commence à entendre en boucle, dans toutes les bouches, une sorte d’évidence, de lieu commun selon lequel le web 2.0 se distinguerait radicalement de ce qui le précède par la capacité donnée à chacun d’émettre de l’information autant que d’en recevoir. Trois fois cette semaine j’ai entendu la même antienne : le web 2, c’est la participation, l’information communautaire, l’échange de pair à pair. Le web 1, c’était le broadcast, la diffusion d’un message standard de un vers tous, une (…)

Comprendre la société numérique : un discours de la méthode 3

Comprendre la société numérique : un discours de la méthode

Les choses sont en train de changer. Le recul pris pendant ces dernières semaines m’a permis de prendre conscience combien Internet et les technologies numériques avaient pris une place importante dans nos vies quotidiennes. Ou plutôt, elles s’y sont en quelque sorte fondues, se mêlant de manière inextricable avec la matière même de nos vies. Jour après jour les technologies numériques deviennent omniprésentes et donc invisibles.

Cela signifie que le regard porté sur la société numérique doit être (…)

Une cyberinfrastructure pour les sciences humaines et sociales 12

Une cyberinfrastructure pour les sciences humaines et sociales

J’ai récemment découvert, via un article publié par Corinne Welger dans l’Observatoire Critique, le rapport publié à la fin de l’année 2006 par l’ACLS et intitulé Our Cultural Commonwealth, The report of the American Council of Learned Societies Commission on Cyberinfrastructure for the Humanities and Social Sciences. Comme le dit Corinne Welger, ce rapport manifeste une prise de conscience, aux Etats-Unis, de la nécessité de passer, pour les sciences humaines et sociales, à un autre niveau de (…)

Respecte mon genre 0

Respecte mon genre

Ceux qui s’attendaient à quelque chose de scabreux à la lecture du titre de ce billet en seront pour leurs frais. Ce dont il s’agit ici, c’est de genre éditorial. Depuis ses débuts, Homo Numericus est passé par de multiples phases et, un peu comme Protée, a pris de multiples formes. Simple page perso à ses débuts, il est devenu un webzine, puis maintenant un portail, avec les blogs apparentés que sont Blogo Numericus et LPDV et la syndication d’information en provenance de ces sites et d’autres « amis (…)

Introducing the book 0

Introducing the book

Daniel Garcia, de Livres Hebdo, signale cet amusante vidéo qui compose, mine de rien, une métaphore des difficultés et de l’intérêt de l’appropriation des technologies (nouvelles ?) par le plus grand nombre. Dans le sketch, un moine découvre l’ergonomie déroutante d’un nouvel objet, le Codex. Réticences et incompréhensions. Quand la vidéo et l’humour décryptent des processus ô combien contemporains.

On retrouvera évoqués différentes conventions et divers usages induits par les technologies numériques. (…)

La «french touch» des archives ouvertes 10

La «french touch» des archives ouvertes

La semaine dernière, les représentants des principaux organismes de recherche et de l’enseignement supérieur en France, on fait une conférence de presse pour présenter la plate-forme nationale d’archives ouvertes qu’ils sont en train de mettre en place. En fait, quand on creuse un peu, on se rend compte que ce n’est pas tellement la plate-forme en soi qui est nouvelle (elle existe en effet depuis 2001), que le protocole d’accord, signé par tous, qui lui donne un statut de plate-forme nationale unifiée (…)