Étiqueté : Archives Ouvertes

Publications en accès libre en sciences humaines et sociales : les exemples de Revues.org et de HAL-SHS 1

Publications en accès libre en sciences humaines et sociales : les exemples de Revues.org et de HAL-SHS

Je suis invité demain à intervenir dans le colloque sur « Les sciences humaines et le patrimoine culturel à l’ère digitale » qu’organise l’Institut Historique Allemand à Paris. Voici mon résumé et mon support de présentation...

L’information scientifique en Sciences humaines et sociales : un angle mort? 3

L’information scientifique en Sciences humaines et sociales : un angle mort?

« Evaluation et validation de l’information sur Internet »

Journée d’étude des URFIST

31 janvier 2007, Paris

http://urfistreseau.wordpress.com/

Les sciences humaines et sociales sont à un moment particulier de leur histoire. Traditionnellement, le processus qui menait le lecteur à la littérature scientifique passait par des circuits très verticaux. Avec l’introduction d’Internet, c’est désormais une nébuleuse d’autorités qui guide le lecteur.

Si ce n’est pas le far-west sans foi ni loi que certains (…)

L’information scientifique en Sciences humaines et sociales : un angle mort? 3

L’information scientifique en Sciences humaines et sociales : un angle mort?

« Evaluation et validation de l’information sur Internet »

Journée d’étude des URFIST

31 janvier 2007, Paris

http://urfistreseau.wordpress.com/

Les sciences humaines et sociales sont à un moment particulier de leur histoire. Traditionnellement, le processus qui menait le lecteur à la littérature scientifique passait par des circuits très verticaux. Avec l’introduction d’Internet, c’est désormais une nébuleuse d’autorités qui guide le lecteur.

Si ce n’est pas le far-west sans foi ni loi que certains (…)

La «french touch» des archives ouvertes 10

La «french touch» des archives ouvertes

La semaine dernière, les représentants des principaux organismes de recherche et de l’enseignement supérieur en France, on fait une conférence de presse pour présenter la plate-forme nationale d’archives ouvertes qu’ils sont en train de mettre en place. En fait, quand on creuse un peu, on se rend compte que ce n’est pas tellement la plate-forme en soi qui est nouvelle (elle existe en effet depuis 2001), que le protocole d’accord, signé par tous, qui lui donne un statut de plate-forme nationale unifiée (…)