Les maîtres du réseau

Qui dirige Internet ? La question, accessoire il y a encore quelques années, prend aujourd’hui une dimension nouvelle. Au départ réseau de communication à usage militaire, puis utilisé par les scientifiques, Internet s’est depuis largement ouvert au grand public, suscitant des conflits d’intérêt croissants entre des acteurs toujours plus puissants. Dans ce livre original et documenté, Pierre Mounier montre que la jeune histoire du cyberespace ressemble à celle de la fondation d’une nouvelle nation : après le temps du partage, des pères fondateurs, vient celui de l’argent, des puissants et de la législation. L’égalité au sein d’une petite élite d’accord sur l’essentiel laisse progressivement la place à une foire d’empoigne : pionniers, marchands et « netizens » (citoyens) investissent l’arène où ils combattent avec leurs propres armes. En moins de dix ans, le cyberespace est devenu moderne : il est entré dans l’ère du pouvoir. Mais ce pouvoir n’est jamais absolu : diffus et insaisissable, il circule dans divers organismes techniques – ICANN, IETF, W3C – inconnus du grand public. Il faut le débusquer derrière des choix technologiques, des rapprochements anodins, des déclarations obscures qui convergent vers un même objectif : la domination d’un réseau conçu, à l’origine, pour être incontrôlable. Qui dirige Internet ? La réponse, affirme Pierre Mounier, n’est pas seulement institutionnelle, technique ou économique, elle est tout cela à la fois. Elle est, fondamentalement, politique.

Collection : Cahiers libres
Parution : mars 2002
Nb de pages : 216
Prix : 15 €
ISBN : 9782707135216
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché

Table des matières :

Introduction : Chronique d’une colonisation électronique – I. Le temps des explorateurs1. Internet, entre technologie et idéologie – Technologie et représentations – Le Network Working Group : du réseau comme bien collectif – Les Request For Comments ou la naissance du travail collaboratif – Technologie et politique – 2. Usenet, une communauté égalitaire – Unix : un système à l’origine d’une communauté – Usenet : le réseau des utilisateurs d’Unix – Usenet : une culture politique – Une utopie – AOL sucks ! – Netiquette et modérateurs : à la naissance d’un droit coutumier – 3. La république des ingénieurs – Internet Res Publica – La technologie souveraine ou l’« affaire OSI » – Le consensus permanent – Le paradis perdu des bons sauvages – II. L’Eldorado4. Les trois guerres de Microsoft – Mosaic : le cheval de Troie du Web grand public – La guerre des navigateurs – La guerre des langages – La guerre du multimédia – La mère de toutes les guerres ? – 5. E-monopoly – La grande convergence – Un nouveau monde – Vivendi : une multinationale « à la française » ? – AOL everywhere – « Toute résistance est inutile » – La peur – 6. Une « victime collatérale » : l’internaute – Les mauvaises manières de Mr Gates – Le prix à la tête du client – Données personnelles, suprême Eldorado – Pour tout l’or du monde – III. Nouveaux citoyens d’un monde nouveau : les combats des netizens7. Un réseau libre pour une parole libre – L’EFF : défense et illustration d’une nouvelle citoyenneté – Les seins d’Estelle Halliday – L’affaire des « diligences appropriées » – La « grande » loi sur la société de l’information – L’impact du 11 septembre – 8. La révolution du Web indépendant – Écriture à plusieurs mains – Le Web répond à Pierre Bourdieu – 9. L’ICANN : une démocratie pour le réseau ? – Le cyberespace : objet politique non identifié – L’ICANN : entre régulation et gouvernance – Un électorat introuvable – Un gouvernement du net ? – De l’appropriation des moyens de communication – ConclusionTable des encadrés.

Revue de presse

« Un livre indispensable, riche et lucide. Pour en finir avec la mystique de l’Internet. »

TRANSFERT

« Qui sont les maîtres d’Internet ? Une question complexe et ardue à laquelle l’auteur de cet ouvrage tente de répondre en plus de 200 pages. Pierre Mounier se fixe comme objectif de déterminer tous les éléments directeurs, toutes les puissances visibles ou invisibles qui mènent ou ont mené le réseau à se développer et à devenir ce qu’il est aujourd’hui.[…] L’ouvrage souligne l’intervention des organismes de régulation et de standardisation dans la naissance Net, du World Wide Web (W3C) à l’Internet Society (Isoc) ou encore l’Icann, l’IAB ou l’IETF, tous ces sigles barbares n’auront plus aucun secret pour le lecteur assidu qui veut découvrir les arcanes du Net. Mais, surtout, l’auteur décortique l’évolution d’un réseau libertaire fondé sur des principes d’échanges et de partage vers un réseau reposant sur le pouvoir symbolisé par l’argent et la législation. »

LES ÉCHOS.NET

« Pierre Mounier retrace fort utilement l’histoire du réseau des réseaux. Une analyse très bien documentée qui cherche à identifier ceux qui ont pris le contrôle de cette toile planétaire.[…] Un livre utile »

LE NOUVEL HEBDO

«Un livre accessible à l’ensemble des citoyens internautes.»

LA RECHERCHE

« Une lecture indispensable pour qui veut comprendre ce qui se trame derrière la Toile »

PC DIRECT

2 réflexions sur “ Les maîtres du réseau ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> <embed style="" type="" id="" height="" width="" src="" object="" allowfullscreen="" allowscriptaccess="" cachebusting="" bgcolor="" quality="" flashvars=""> <iframe width="" height="" frameborder="" scrolling="" marginheight="" marginwidth="" src=""> <object style="" height="" width="" param="" embed=""> <param name="" value="">


Carnets de recherche