Internet governance au SMSI, des acteurs politiques entre le virtuel et le réel


Mongolia shadows

La prochaine séance du séminaire « technologies numériques et société » se déroulera le vendredi 16 mars à 15h au 105 Bd Raspail, Paris, Salle 1.

Nous accueillerons pour cette séance Françoise Massit-Folléa, enseignante chercheure en sciences de l’information et de la communication à l’Ecole Normale Supérieure de Lettres et Sciences humaines. Elle a été pendant trois ans conseiller au département « Nouvelles technologies pour la société » du ministère délégué à l’Enseignement supérieur et à la Recherche. Membre associé du Laboratoire C2SO (Communication, Culture et Société) de l’ENS-LSH, elle consacre ses recherches à la dimension socio-politique des technologies de l’information et de la communication : usages, régulations techniques et juridiques, gouvernance de l’internet.
Elle est également membre titulaire du Comité Technique Radiophonique de Paris au Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) et membre du Comité Information et Communication et du Conseil du Programme Information pour Tous à la Commission nationale française pour l’UNESCO.

Observatrice attentive des stratégies mises en oeuvre au cours du Sommet Mondial de la Société de l’Information elle apportera un éclairage au cours de cette séance sur la manière dont les acteurs de la société civile s’insèrent dans le jeu institutionnel de la gouvernance de l’Internet. Le titre de son intervention est donc : « Le caucus civil society-internet governance au SMSI, des acteurs politiques entre le virtuel et le réel ».

Edit : Françoise Massit Folléa est responsable scientifique du programme de recherche Vox Internet


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *