Donner un visage à l’open access : les lecteurs

Julien Sicot a publié sur YouTube une vidéo sous-titrée en français expliquant très simplement et plutôt avec efficacité ce qu’est l’open access. On notera, dans cette vidéo :

– une approche très pragmatique et sans agressivité, ce qui est toujours agréable

– une vision associant les deux voies de l’open access, c’est-à-dire les archives ouvertes et les revues en accès ouvert

– une pédagogie montrant que les montants des abonnements liés aux oligopoles grippent tout le système (sous-entendu : investis dans l’open access, ces montants pourraient changer le monde)

– une volonté de donner un visage à tous ceux qui peuvent profiter de l’open access. Trop souvent, les chercheurs ont tendance à considérer que les personnes pouvant profiter de l’open access sont des collègues et, secondairement, des étudiants. La réalité est très différente, car beaucoup de lecteurs inattendus sont possibles. Ne décidons pas a priori du groupe de personnes qui pourra être intéressé par nos productions scientifiques. En établir une typologie serait déjà terriblement réducteurs. Laissons-nous surprendre par la curiosité des lecteurs. C’est aussi important d’un point de vue scientifique que d’un point de vue culturel.

– que, depuis 2009, date de la réalisation de la vidéo, on est passés de 4000 revues en OA identifiées à 8800. Nous savons que ce chiffre sous-estime la réalité, car toutes ne candidatent pas à un référencement dans le DOAJ, mais aussi parce que le DOAJ a du mal à suivre le rythme, tant la croissance est rapide. Pas encore assez rapide? Ca vient!


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *